une nouvelle vision de l'Art

Le rôle de la musique

 

 

Le rôle de la musique ( I ) 

 

Certaines personnes écoutent de la musique en permanence et d’autres quasiment jamais. A quoi tient cette différence de comportement? A plusieurs choses : soit elle repose sur le fait que l’intéressé se préoccupe avant tout du monde physique, visible, qui l’entoure, soit elle renvoie au genre de stimulation qu’il cherche à donner intérieurement à sa vie émotionnelle. Quelqu’un qui, pour une raison ou une autre, se concentre fortement et totalement sur la réalité matérielle et palpable qui l’entoure ne sera pas, ou peu, enclin à introduire de la musique dans cette ambiance; elle le dérangerait plutôt. Par contre, une personne qui est plus, voire très concentrée sur sa vie émotionnelle ou sentimentale sera portée à donner à ses états d’âme un accompagnement musical adéquat pour en souligner le caractère et stimuler son vécu. 

C’est donc de la nature de la recherche menée en profondeur par l’individu que tout dépend; et si cette recherche a une coloration plutôt émotionnelle, la question se pose alors de savoir quel genre de musique correspond à son état intérieur, autrement dit sur quoi est basée sa vie émotionnelle. Il existe de multiples genres musicaux, et en fait cette diversité correspond en grande partie à la nature du vécu intérieur de l’être humain. Un exemple nous en est fourni par le Blues américain chanté à l’époque par les esclaves noirs qui travaillaient dans les plantations et à qui ce genre de musique permettait de canaliser une grande partie de leur vécu émotionnel douloureux. Chaque genre musical correspond ainsi à un type d’individu et/ou à un certain genre de vécu émotionnel, intérieur.

La musique classique par exemple peut, dans le bon sens, exprimer le désir de trouver un cadre bien structuré qui permette à l’individu de ”monter”, de s’élever intellectuellement, socialement ou en tant qu’âme. Dans le mauvais sens, ce genre musical peut le pousser à l’élitisme. Le jazz, lui, exprime plutôt le non-conformisme. Dans le sens négatif, ce genre peut même susciter un comportement antisocial. Le rock tend vers une forme d’indépendance et peut favoriser la concrétisation (matérielle). Dans le mauvais sens, il peut stimuler chez les êtres l’avidité, la recherche du gain, du profit.

En somme chaque genre musical éveille quelque chose de bien particulier dans la conscience humaine, que ce soit dans le bon ou dans le mauvais sens. A notre époque la question est : quelle musique ou quel genre musical peut éveiller en l’homme une conscience de l’âme, l’amener à s’éveiller à une existence plus subtile moins matérialiste, moins égoïste? 

 

Mother